Archives de mot-clé : résilience

Le moment Meech de la francophonie canadienne

Lorsque, fouettées par l’intolérance des autres, les identités collectives latentes se réveillent, les décideurs n’ont qu’à bien se tenir. La francophonie canadienne, à l’image des Québécois qui se sont soudés autour du rejet de l’entente du lac Meech, se mobilise. Quelle allure prendra cette solidarité renforcée?

La francophonie canadienne a essuyé plusieurs gifles l’an dernier. La liste est trop longue pour en faire l’énumération exhaustive. L’année 2018 passera probablement à l’histoire comme l’annus horribilis de la francophonie canadienne. En même temps, les francophones en milieu minoritaire vivent probablement leur « moment Meech », analogue à celui qui a avivé la fierté nationale québécoise au cours des années 1990. La fibre identitaire s’active parfois au gré de l’adversité.

Dans leur train-train quotidien, les individus questionnent rarement leur identité profonde. Ils ne sont pas toujours pleinement conscients des fondements collectifs qui échafaudent leur identité individuelle : la langue, la culture, le genre, la diversité, les déterminants socio-économiques, l’histoire ou d’autres référents significatifs.

Continuer la lecture de Le moment Meech de la francophonie canadienne

Culpabilité et mobilité des francophones du Canada

À l’ère des technologies et du virtuel, l’attachement au territoire ou aux régions souches doit s’accommoder des identités modernes fluides.

Au regard des petites communautés francophones du Canada, chaque geste identitaire a une valeur plus grande qu’en milieu majoritaire. Le contexte minoritaire balise la vie des individus et l’éventail des choix qui s’offrent à eux pour s’épanouir. Le francophone minoritaire est souvent tiraillé entre la réalisation de soi et la contribution à la vitalité de sa communauté.

Pourtant, les choix personnels ou égoïstes ne sont pas tous ou toujours délétères pour la communauté. Pourquoi donc culpabiliser le minoritaire?

Continuer la lecture de Culpabilité et mobilité des francophones du Canada

L’Acadie: la mer, l’amère, la mère

L’Acadie, la mer

Qui nous avale

Nous recrache

Se cache au fond

Qui nourrit, donne vie

.

Des flux, des flots

Qui bercent.

Averses

Ah, vers ce

Large, on largue

Les amarres. Amers

.

L’Acadie, l’amère

Goûte sûre, pour sûr

L’amertume. La mer tu me

Mets dans tous mes états

Sans lois, ni état

.

L’Acadie

Un nid sans pays

Frontières

Frondes d’hier

À aujourd’hui

Aigrie, vieillie

.

L’Acadie, la mère

Ma mère, la terre

Entière et fière

Nourricière, guerrière

Mémère, nous berce

Ses vers se versent

Prélassent, délaissent

Le poids d’hier.

.

Réveil

L’esprit s’éveille

L’histoire renaît

On sait qui on est

La mémoire allume

La masse s’assume

En hommage à mes ancêtres

Bien des familles acadiennes sont réputées nombreuses. La mienne ne fait pas exception. Avec de grandes familles, plusieurs générations coexistent. Ainsi, les tout-petits ont la chance de côtoyer et d’interagir avec les aînés.

Par un hasard salutaire, j’ai bien connu quatre de mes arrière-grands-parents qui ne sont décédés que lorsque j’étais écolier. Qui plus est, mes quatre grands-parents étaient si jeunes à ma naissance qu’ils furent très présents dans mon cheminement jusqu’à l’âge adulte. Il s’agit d’un cadeau de la vie.

J’ai déjà rendu hommage à deux de mes grands parents (Voir: http://bit.ly/2D6L4MJ). Laissez-moi vous entretenir des deux autres qui sont décédés depuis plus de 25 ans mais dont les souvenirs demeurent toujours aussi indélébiles dans mon esprit.

Continuer la lecture de En hommage à mes ancêtres