La déportation acadienne s’exécute (partie 2)

Première partie : LIEN.

Et si on déportait 6 millions de Québécois la semaine prochaine? Combien d’années s’écouleraient avant que ce vaillant peuple se relève? L’Acadie coloniale a vécu l’horreur juste avant la Conquête de 1759 et en garde les séquelles à ce jour.

La déportation s’exécute

On connaît peu les incidents survenus après l’annonce d’expropriation faite aux Acadiens à l’Église de Grand-Pré en septembre 1755. Il n’est pas facile de départager les faits des mythes ou des bribes d’informations réinterprétées par les élites acadiennes beaucoup plus tard. Et même H. W. Longfellow n’y était pas, bien que son poème Evangeline (1847), traduit par Pamphile Le May (1870), en relate la tragédie.

En bref, des déplacements de masse s’amorcent et un peuple perd son âme vitale. Le territoire de l’Acadie péninsulaire, que tout un peuple a cultivé de ses mains pendant plus d’un siècle, s’envole en fumée.

Continuer la lecture de La déportation acadienne s’exécute (partie 2)