La mort présumée du Canada français

En novembre 1967, à l’occasion des États généraux du Canada français, il s’est opéré une rupture profonde entre la perception québécoise du destin national du Canada français et celle qui était toujours vivante ailleurs au pays.

Au lieu de faire la synthèse des études qui analysent cette scission identitaire, proposons une métaphore. Du point de vue de l’Acadie, de l’Ontario français et d’ailleurs, c’est comme si leur grand frère les abandonnait. Tandis que le Québec et le monde entier fêtaient Expo 67, bien des Canadiens français amorçaient un long deuil identitaire. Ceux-ci ont dû s’accommoder de l’absence d’une figure importante de leur imaginaire collectif.

Continuer la lecture de La mort présumée du Canada français