Résumé: La mort présumée du Canada français

Publié dans Le Devoir

Version intégrale: http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/503559/la-mort-presumee-du-canada- 

En résumé

À partir des états généraux de la langue française de 1967, la francophonie canadienne a dû construire son identité localement. Il s’agit d’une tentative de réhabilitation de l’idée du Canada français.

Citations

« La fin présumée de l’idée du Canada-français ne signifiait pas pour autant la mort des Canadiens français : ces femmes et ces hommes qui voulaient vivre en français ailleurs qu’au Québec. »

« Cette perte de la mémoire canadienne française ou de l’idée du Canada français […] a des répercussions sur les savoirs et les idées qui sont produits. En définissant l’affirmation nationale ou souverainiste, plusieurs Québécois oublient leur propre histoire et le tronc commun identitaire du Canada français. »

« Le tronc de cet arbre canadien français, parfois malmené, est fermement planté en sol québécois mais rappelons-nous aussi que les racines et les feuilles s’étendent bel et bien à la grandeur du Canada. »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s